La filière transport : un enjeu de poids dans la transition énergétique

Dans le bilan énergétique Français, le secteur du transport est la première source de consommation d’énergie en France (32% de la consommation d’énergie finale). Les transports sont donc en grande partie responsables du poids de la facture énergétique du pays.

Par ailleurs, le secteur du transport routier est le premier émetteur de CO2. Il est désormais primordial de trouver des solutions notamment pour éviter les pics de pollution des grandes métropoles françaises observés ces dernières années.

C’est dans ce contexte que s’inscrit l’accompagnement d’Inventage E&E aidant les entreprises à réduire leurs consommations d’énergie liées au transport. Ces actions permettent de limiter l’empreinte environnementale et d’effectuer des économies énergétiques et budgétaires. Notre expertise permet de :
Etablir un état des lieux des consommations énergétiques et une cartographie de l’utilisation des véhicules via un diagnostic de la flotte;
Effectuer un bilan des émissions de gaz à effet de serre de la flotte;
Proposer un plan d’actions visant à réduire l’impact et la consommation des véhicules de l’entreprise;
Accompagner les entreprises dans la mise en place des solutions d’optimisation autour de 4 axes majeurs : véhicule, carburant, organisation et conducteur. L’objectif étant de pérenniser ces actions avec une démarche d’amélioration continue ;
Financer les investissements grâce aux économies et aux différents financements existants (Certificats d’Economies d’Energies, subventions de l’Etat…). Ces dispositifs financent une partie des changements de pneumatiques par exemple.
Suivant l’engagement des entreprises à s’investir dans ces démarches, on estime une réduction possible des consommations énergétiques liées au transport de l’ordre de 20 à 25%. Le choix de véhicules hybrides, de carburants alternatifs, l’amélioration du mode de conduite, le suivi et la prise en compte systématique des enjeux environnementaux liés à l’usage des transports par les acteurs publics et privés doivent participer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, à la diminution de la dépendance énergétique au pétrole et à l’amélioration de la qualité de l’air en milieu urbain.

Image : Photo de Filip Filkovic Philatz sur Unsplash

Les autres actualités

Les actualités