« Le bonus écologique » version Ecorider !

Mis en place depuis 2008, le bonus écologique visait à récompenser, via une aide financière à l’achat ou à la location de longue durée (2 ans et plus), les acquéreurs de voitures neuves émettant le moins de CO2.

Cette aide, toujours en vigueur, a pour objectif de lutter contre le réchauffement climatique grâce à la diminution des émissions de gaz à effets de serre dues au transport.

Ce bonus concernait surtout des voitures neuves électriques et Hybrides. Le gouvernement à décider de l’élargir aux véhicules à 2 ou 3 roues et les quadricycles électriques, (vélo électrique, trottinette électrique, skate board électrique et même les hover board) depuis le 19/02/2017.

L’aide financière pour l’acquisition de ces véhicules légers est de 20% du montant de l’acquisition, plafonnée à 200€.
Pour bénéficier de cette aide, il faut respecter les critères suivants:

  • Véhicules à moteur à deux ou trois roues et quadricycles à moteur électriques
  • Puissance maximale nette du moteur inférieure à 3kW
  • Pas de batterie au plomb

Ces véhicules légers électriques sont très couteux, par exemple le prix d’un vélo électrique peut varier de 400€ à plus de 2000€, avec un coût moyen d’environ 1000€. Le bonus écologique permettra d’économiser 200 euros, le vélo moyen reviendrait à 800€. Ce montant reste élevé, afin de faciliter leur acquisition, les vélos électriques peuvent bénéficier d’autres subventions non cumulables avec le bonus écologique :

  • Subvention des Mairies : par exemple, la marie de Bordeaux offre une subvention de 25% du prix, plafonnée à 300€.
  • Indemnité kilométrique vélo, qui offre une réduction d’impôt pour l’employeur et une indemnité de 0,25€/km (distance foyer-lieu de travail) au salarié.

La mairie de Paris subventionne à hauteur de 33% du prix du vélo électrique à condition que le bénéficiaire soit un salarié qui habite et travaille sur Paris.Ainsi, pour un vélo électrique au prix de 1000 €:

  • le coût d’achat revient à 670€ avec la subvention de la mairie parisienne
  • S’ajoute à ça l’indemnité kilomètre vélo : 200€/an maximum non imposable

Le vélo électrique coûterait au final 470€, ce qui est bien plus abordable que le prix initial.
Sources :
Subvention vélo :
https://www.velo-electrique-attitude.com/content/6-subventions-vae-velo-electrique
Non cumulable :
http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/velo-electrique-bonus-de-l-etat-ou-subvention-locale-il-faudra-choisir-1106749.html
Vous pourrez retrouver plus d’informations en cliquant sur les liens ci-dessous :
Le décret :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=05A1802D421ABB5B9E407417F88ED628.tpdila18v_1?cidTexte=JORFTEXT000034061077&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000034061072
L’organisme qui effectue le payement :
http://www.asp-public.fr/bonus-velo
Source photo :
http://www.breezcar.com/actualites/article/dossier-velo-electrique-conseils-pour-bien-acheter-1016

Les autres actualités

Les actualités