Climat : Quels enjeux pour la COP 25 ?

Qu’est-ce que la COP 25 ?

La 25ème conférence des parties (COP) dite « COP bleue », événement pionnier pour évoquer les enjeux climatiques au niveau international, se tient depuis une semaine jusqu’au 13 décembre 2019 à Madrid sous présidence chilienne.

 

Comme chaque année cet évènement permet de faire le point sur les efforts nationaux et internationaux en matière de lutte contre les changements climatiques des différents États.

 

Cette année la COP s’ouvre dans un contexte particulier puisqu’elle débute moins d’un mois après que le président Donald Trump ait annoncé le des États-Unis de l’Accord de Paris signé en 2015. La force de la mobilisation des participants est donc un signal important comme l’a souligné le gouvernement français.

 

Quelle est la position de la France ?

En France, la lutte contre le changement climatique se traduit principalement par la fermeture effective des centrales à charbon en France dès 2022 et un objectif de neutralité carbone de l’ensemble des transports terrestres d’ici 2050 (avec l’interdiction de vente de véhicules neufs émetteurs de gaz à effet de serre en 2040).

 « Si nous prenons du retard ce n’est pas parce-que nous ne faisons rien, c’est parce-que nous n’allons pas assez vite » a déclaré le Premier ministre Édouard Philippe.

Ce dernier a également souligné la nécessité d’un changement de méthode pour la France : pour cela a été rappelé la mise en place d’une convention citoyenne composée de 150 personnes qui pourront formuler des propositions qui seront par la suite soumises au français.

 

Quels sont les enjeux de la COP 25 ?

Au regard du dernier rapport du GIEC le réchauffement climatique risque de dépasser 3°C avec des conséquences irréversibles pour l’humanité (montée des eaux, désertification, vagues de chaleur, etc.). L’objectif principal est donc de convaincre les États de prendre des nouveaux engagements plus ambitieux avant 2020, date à laquelle l’accord de Paris doit être pleinement opérationnel.

 

Un autre sujet à fort enjeu est à l’ordre du jour, il s’agit des règles d’application de l’article 6 qui doivent être finalisées. Cet article concerne les systèmes d’échanges de quota d’émissions par lesquels les États peuvent s’entraider pour atteindre leurs objectifs de réduction de GES. Pour l’heure, il s’agit du dernier article qui n’a pas fait encore fait l’objet d’accord.

 

Néanmoins nombreux sont ceux qui dénoncent des négociations à la traine et qui ne seraient pas à la hauteur des enjeux. Beaucoup d’États restent fixés sur leur position au détriment de certains pays déjà confrontés à la montée des eaux. Depuis la COP 21 en 2015 les objectifs paraissent difficiles à atteindre. Face à cette inertie de nombreuses personnes ont manifesté dans les rues de Madrid.

Site officiel de la COP 25

Intervention d’Édouard Philippe lors de la table-ronde des Chefs d’État et de Gouvernement.

Les autres actualités

Les actualités