Renouvellement de l’audit énergétique obligatoire : anticipez !

Alors que l’ADEME publiait fin 2017 le bilan de la 1ère vague d’audits énergétiques obligatoires pour les grandes entreprises, on apprenait que : « Pour 2/3 des répondants, la mise en place de cette réglementation a été l’occasion de réaliser pour la première fois un audit énergétique ». Cette proportion très élevée démontre la faible connaissance des entreprises de leurs situation énergétique. Néanmoins, cela prouve l’utilité de la mise en œuvre de cette réglementation. C’est d’ailleurs « la mise en conformité réglementaire [qui] a été la principale motivation à la réalisation de cet audit (94 % des répondants) » mais elle a cependant « été réalisé[e] dans l’idée de réduire les consommations d’énergie de leur entreprise pour plus d’une entreprise sur deux ».


Rappel des exigences :

– Audit énergétique ou certification ISO 50001 couvrant 80% des factures énergétiques
– Les entreprises (SIREN) concernées sont celles comptant plus de 250 salariés et/ou plus de 50M€ de CA ou et 43M€ de bilan.
– Les audits doivent respecter les référentiels normatifs : EN 16247 -1,2,3 et 4

Ces entreprises y ont eu l’occasion de transformer cette obligation réglementaire en une réelle opportunité de diminuer leurs dépenses d’énergies. Ainsi la réglementation prévoit que pour se mettre en conformité, les entreprises aient le choix de réaliser uniquement un audit énergétique ou d’aller plus loin en justifiant d’une certification de leur système de management de l’énergie par la norme ISO 50001. Cette deuxième solution a été retenue par 12% des 5000 entreprises concernées par l’obligation.

La loi exige que ces audits énergétiques soient renouvelés tous les 4 ans par les entreprises concernées par l’obligation. Les sociétés ayant répondu le plus précocement à l’obligation vont donc bientôt devoir penser à mettre à jour leurs audits ou leurs certifications ISO 50001 .

Pourquoi engager dès maintenant la réflexion pour renouveler sa réponse à la l’obligation réglementaire ?

– Anticiper les coûts et être conseillé dans le choix des aides financières disponibles
– Créer des opportunités d’économies et optimiser ses factures
– Eviter les sanctions en cas de non-respect de la loi
– Choisir la solution la plus adaptée à son organisation et se laisser le temps de la mettre en place

Vous vous posez la question de réaliser un audit, de mettre en place ou maintenir la norme ISO 50001, contactez-nous, nous vous aiderons à faire le meilleur choix !

Les autres actualités

Les actualités